Retour à la Une
A la UneArticles ProvençauxMusiques et VidéosQuelques Liens

A la Une | L'HUMEUR DE PAT... | Bon Anniversaire...

Bon Anniversaire...

Aujourd'hui nous sommes samedi vingt et un Juillet deux mille douze. J'ai un an de plus. Je me sens parfaitement bien ; les bougies coutant encore moins cher que le gâteau ! Pourtant...,

• 21 juillet 2012 - Par Patricia Funghini

BON ANNIVERSAIRE
• • •

Aujourd'hui nous sommes samedi vingt et un Juillet deux mille douze. J'ai un an de plus. Je me sens parfaitement bien ; les bougies coutant encore moins cher que le gâteau !
Pourtant, je suis excédée à cause de l'air que tous les gens chantent ce jour là « happy birthday to you ». C'est quelque chose qui me met de mauvaise humeur.
Je ne suis pas née en Angleterre, encore moins en Amérique. Mes parents étaient de Marseille, tout comme moi. Alors, j'aime entendre « bon anniversaire » dans notre langue.
Nous avons une belle chanson avec de jolies paroles qui n'ont rien à envier au français surtout lorsqu'il est chanté en anglais !

Pour toi, avec le cœur rempli d'allégresse,
nous sommes là pour te souhaiter un bon anniversaire,
festoyer en compagnie le temps qui passe.

Que ce jour soit plein de bonheur pour toi
et te donne pour l'année l'enthousiasme et le dynamisme
et nous te disons tous ensemble :
« Bon anniversaire »

Et chacun espère bien te retrouver
dés l'année prochaine, plein de joie et plus nombreux
pour dire encore, pour dire encore :
« Bon anniversaire »
Je profite de l'occasion pour dire à nouveau que c'est une histoire ancienne ! C'est la langue d'òc, la nôtre, qui a été parlée par les troubadours et les hommes les plus savants de cette époque.
Je ne veux pas en faire mon deuil, ni y renoncer définitivement. Alors, je fais comme je peux : j'apporte ma pierre au moulin en faisant partager mes petites connaissances lorsque l'occasion se présente.



Et la traduction occitane....
• • •

Encuei, siam lo dissabte vint-un de Julhet de doi mila doge. Cargui un carnevale de mai sus l'esquina. Mi senti força ben ; lei candèlas còstan ancora mens car que lo torton !
Pasmens, n'ai gròs sus lo pietz en causa dau morcèu que lo monde canta d'aquest jorn « happy birthday to you ». Es quauquaren que mi met d'umor marrida.
Siàu pas naissuda en Engletèrra, pas manco en America. Lei mieus gents éran de Marsilha, coma ieu. Alora, m'agrada d'ausir la lenga nòstra per mi dire « bòn anniversari ».
Avèm una bèla cançon emé dei paraulas polidas qu'an gaire d'envejar au franchimand subretot quora si conta en englés !
A ton entorn me lo còr plen d'alegressa,
siam aqui per t'augurar un bòn anniversari,
festejar en companhá lo temps que se debana.
Qu'aquèu jorn siegue per tu plen de bonur
e te dona per l'annada l'estrambòrd e l'enavans
e te disèm totei ensèm :
« Bòn anniversari »

E cadun espèra ben te retrobar
tre l'an que ven, plen de gau e mai nombros
per dir'encara, per dir'encara :
« Bòn anniversari »


Serri l'anguiela per tornar dire qu'aquò vèn de l'an pebre ! Es la lenga d'òc, la nòstra, que foguèt parlada per lei trobaires ambé leis òmes mai saberuts d'aquesta epòca.
Vòli pas li metre dessús lo nom de la violeta, ni mandar lo mànegue après la destrau. Alora, fau coma pòdi : adusi ma peira au clapàs en fasent partejar lei mieus conoissenças pichonas quora l'escasença si presenta.




Pas de photos pour cet article
© 2002 - En Provence au Pays de Grasse.